La saponification à froid

La saponification est le processus de transformation des huiles en savon. La saponification à froid est une technique ancestrale qui consiste à fabriquer des savons en petite quantité. Comme son nom l'indique, je fabrique « à froid », c'est-à-dire que je ne chauffe pas les huiles végétales utilisées, ce qui permet de :

- ne pas les abîmer,

- conserver leurs propriétés,

- réduire la consommation en énergie.

Par cette technique la glycérine, naturellement produite par la réaction de saponification, va être conservée dans le savon et lui conférer son pouvoir hydratant. La glycérine a en effet de nombreux atouts : elle attire et retient l'eau (hydrate), elle est émolliente (adoucit et assouplit) et protège la peau.

Les savons à froid sont également dits surgras car le pourcentage de soude est réduit considérablement, afin qu'il reste un surplus d'huiles dites « non saponifiées », c'est-à-dire qu'elles ne sont pas transformées en savon afin d'avoir un produit beaucoup moins agressif pour la peau

Petit aparté !

{Contrairement aux savons dits à froid, les savons de Marseille sont fabriqués à chaud, c'est-à-dire que les huiles vont être chauffées dans de grandes cuves pendant plusieurs jours. Ce processus permet d'accélérer la fabrication car les savons n'ont pas besoin de sécher pendant plusieurs semaines. À force d'être chauffées, les huiles perdent leurs propriétés. 

Les savons à froid diffèrent également des pains de savons industriels appelés bondillons : ce sont des agglomérés d'huile de palme ou de graisses animales très bon marché, auxquelles sont ajoutés un peu d'huile ou des fragrances. La glycérine est retirée pour être revendue à des industriels. Elle se retrouve ensuite dans de nombreux produits cosmétiques (crèmes, dentifrices, shampoings, etc.). }

 

Comment se passe la fabrication ? 

 

 

Pour fabriquer un savon à froid, il faut un corps gras (huiles ou beurres), de l'eau et un agent alcalin (soude caustique). La réaction entre le mélange corps gras et eau + soude va donner du savon et de la glycérine.

Huiles + eau et soude = savon + glycérine

La soude caustique sert à transformer les huiles en savons mais va totalement disparaître après la réaction chimique. Lorsque vous avez votre savon entre les mains, il contient 0 % de soude.

Tout d'abord, la lessive de soude est préparée avec une protection maximale (blouse, gants, masque à cartouches et lunettes de protection), puis il faut peser chaque ingrédient en suivant à la lettre une fiche de fabrication. La recette, une fois validée, ne bouge pas ! Les beurres solides sont fondus à basse température puis mélangés aux huiles liquides. On y ajoute la lessive de soude (eau + cristaux de soude) et on mixe quelques minutes, jusqu'à ce que la pâte ait la consistance d'une crème anglaise.

 

 

Une fois le mélange effectué et les ajouts intégrés, la pâte à savon est coulée dans un moule. La pâte va monter en température et se durcir pendant environ 24h, jusqu'au démoulage. Le lendemain, les savons sont découpés en barres puis en pains, qui vont sécher pendant 4 à 6 semaines.

 

 

La dernière étape consiste à mesurer le pH des savons puis à les emballer dans leur fine étiquette papier. Le lot est "libéré" et peut être stocké dans la zone des produits finis. Les savons sont enfin prêts à vous rejoindre !